Accéder au contenu principal

Une action artistique par jour pendant 21 jours

Vous tiendrez le « journal de bord » de cette aventure. Ce journal pourra prendre la forme d’un carnet de travail papier et/ou numérique.

Vous trouverez une « ligne » graphique ou visuelle pour rendre compte de ces 21 jours de création. La réflexion autour de la cohérence plastique est sollicitée (pas un fourre-tout). 

Résultat de recherche d'images pour "Photos de Pollock peignant par Hans Namuth "

Résultat de recherche d'images pour "Photos de Pollock peignant par Hans Namuth "


Photos de Pollock peignant par Hans Namuth 





Otto MÜHL, Günter BRUS 




Chris BURDENShoot 1971 


Bruce NAUMAN Walking in an Exaggerated Manner Around the Perimeter 1967-68

richardlongalinemadebywalking1967



Richard LONG, A line made by walking, 1967

 Erwin WURM









Gaël ROMIER et Cécile HESSE...


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les émotions et les sentiments, ou à la recherche des expressions.

Une émotion et un sentiment ne sont pas les mêmes choses. Une émotion est fugace et dure en moyenne trois minutes alors qu’un sentiment se développe dans le temps ! La sévérité  L'art byzantin est champion en matière d'austérité et de sévérité. Les icônes byzantines sont austères comme était conçu le rapport à la religion à cette époque. ll s'est développé dans l'Empire byzantin entre la disparition de l'Empire romain d'Occident en 476, et la chute de Constantinople en 1453. La Vierge de Vladimir en est un exemple. Le regard est lointain et la bouche de la Vierge pointe vers le bas. Un peu plus  tardivement en 1434, avec L es Epoux Arnolfini, Jan van Eyck   reprend une expression austère pour les deux époux. Dans la peinture contemporaine, Aurélie Nemours propose une toile bien austère sur le silence.  Structure du silence.  Le contraste est maximum et la composition massive est minimaliste. Rien ne vient perturber la surface de

Analyse d’oeuvre : Les expulsés d’Ernest Pignon Ernest

L’intérêt d’aborder l’œuvre « Les expulsés » d’Ernest Pignon Ernest en histoire des arts ne fait aucun doute. Son impact sur le public en lien avec le contexte du moment à Paris l’inscrivent dans une perspective historique ; un fait marquant de l’actualité. Mais comment un simple dessin marouflé sur la façade d’un immeuble peut-il susciter autant de questions ? Nom de l’œuvre : « Les expulsés » Période historique : XXe siècle Domaines artistiques : Arts du visuel et Arts de l’espace Thématiques possibles : Arts, espace, temps et Art, États et pouvoir. Problématiques possibles : · N° 1 : En quoi l’art se met-il au service de la mémoire ? · N° 2 : Comment l’art s’inscrit-il dans la vie de la cité ? · N° 3 : Comment l’art peut-il être un acte engagé ? Nature de L’œuvre : Sérigraphie in situ éphémère.   Artistes : Ernest Pignon Ernest Date de création – lieu : Cette œuvre éphémère date de 1977/79, il n’e

Zevs, tueur d'images

18 OCTOBRE 2014 PAR SÉLECTION ET LÉGENDES PAR HUGO VITRANI Blaze qui forme des nuages aux éclairs menaçants, peinture des ombres de la ville façon scène de crime, attaques publicitaires XXL, liquidations des marques et des symboles du capitalisme, graffitis invisibles : l'artiste Zevs s'est imposé avec ses performances urbaines illégales. À l'occasion de la parution de sa première monographie L'Exécution d'une image aux éditions Alternatives, Mediapart revient sur le parcours de l'artiste en 15 photos, et présente en exclusivité son œuvre vidéo « Louvre 99 », redoutable carnage artistique. © ZEVS - Ombre électrique, station-essence rue de Rivoli, Paris, 1999 L'invention de la peinture en tube a révolutionné l'histoire de l'art, libérant les artistes de leurs ateliers. Avec celle de la peinture en bombe, une génération d'artistes s'est imposée dans l'espace public, peignant illégalement des graffitis sur les trains et