Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2020

ART ET CONSOMMATION

La série inaugurale de cinq épisodes interroge les liens entre art et consommation, en écho à la construction controversée du Centre Pompidou en 1977, qualifié alors de « plus grand supermarché de l’art ». La journaliste Lydie Mushamalirwa interroge avec humour et précision la place de l’artiste dans notre société de consommation, le rôle du marché de l’art et celui du musée, à travers cinq univers artistiques et leur réponse à l’injonction du « toujours plus ». Marcel Duchamp Roue de bicyclette , 1913 / 1964     Écriture et réalisation : Lydie Mushamalirwa – Habillage musical : Nawel Ben Kraiem et Nassim Kouti – Lectures : Julian Eggericks et Yoni Nahoum – Extraits musicaux : Batlik, Ben l’oncle sou Ben Le Magasin de Ben , 1958 - 1973  Écriture et réalisation : Lydie Mushamalirwa – Habillage musical : Nawel Ben Kraiem et Nassim Kouti – Lectures : Marianne Bergès, Julian Eggerickx, Olivier Martinaud – Extraits musicaux : Claire Diterzi, Anne Sylvestre,

Détournement d'une reproduction d'oeuvre d'art

RÉFÉRENCES, CITATIONS, PASTICHES DANS L'ART DES XIX°- XXI° SIÈCLES RÉFÉRENCES, CITATIONS, PASTICHES DANS L'ART    "Les (vraies !) histoires de l'art" : les chefs-d'œuvre détournés LE PÈRE NOËL VOYAGE À TRAVERS L’HISTOIRE DE  L’ART GRÂCE À ED WHEELER KIKI MA MUSE, PAR MAN RAY

Effet Koulechov

Une expérience légendaire  C’est au cinéaste et théoricien soviétique Lev Koulechov qu'on attribue la paternité d’une expérience devenue célèbre. Il faudrait plutôt parler d'un mythe cinématographique, car il n'y a aucune certitude quant à la réalité historique de cette expérience. Au début des années 1920, Koulechov enseigne à l’Institut supérieur cinématographique d’État de Moscou. Le cinéma n’a qu'un quart de siècle : même s'il a déjà beaucoup évolué, ses codes et sa grammaire sont encore en devenir. Selon la légende, Koulechov, devant un public de comédiens en formation, aurait montré à trois reprises le même plan d'un visage d'homme d'apparence en lui-même impassible, précédant à chaque fois un plan différent : une assiette de soupe, un enfant gisant dans un cercueil et une femme allongée lascivement sur un canapé. (Le contenu de ces trois plans varie selon les versions de la légende.) Bien que son visage fût dénué d'expression p